Les chasseurs luttent contre la Bête du Gévaudan

R.F. Dubois

Vie et mort de la Bête du Gévaudan

La Bête du Gévaudan...

De 1764 à 1767, elle a semé la terreur de Langogne à Pinols, de Saugues à Aumont-Aubrac.

Elle échappait à toutes les poursuites, à tous les coups.
Elle se montrait plus intelligente que l'homme, que les hommes qui la traquaient, la piegeaient... en vain.

Dix fois on la tue ! Dix fois, tel le Phénix, elle renaît de ses cendres.
Qui était-elle ?
Trente historiens, du simple amateur à l'universitaire, aussi peu éclairés les uns que les autres, ont tenté d'identifier la Bête en accusant, bien à la légère, "Canis lupus" notre loup d'Europe.

En 1988, dans la première édition du présent ouvrage, R. F. Dubois démontrait l'innanité des prétentions des historiens, universitaires ou non, à vouloir un coupable étranger à l'homme alors que le crime était patent.
En 1989, la seconde édition disculpait définitivement le loup.

Dans l'édition présente, l'énigme est résolue et la Bête identifiée !
L'homme, ou plutôt les hommes qui se cachaient derrière le molosse dressé pour tuer, qui le menaient, le guidaient, les hommes sont enfin démasqués.



Année de parution de l’édition : 1990

Éditeur : OGAM




Livre R.F. Dubois - Vie et mort de la Bête du Gévaudan
Livre R.F. Dubois - Vie et mort de la Bête du Gévaudan

Retour Bibliographie